Projet du RBE


QUELQUES ÉLÉMENTS D’INFORMATION SUR LE

PROJET DU RBE

Définition de l’économie du projet: projet financier, social et solidaire

« L’économie sociale et solidaire rassemble l’ensemble des activités entreprises par et pour la personne humaine, sous diverses formes d’organisations et de systèmes de valeurs, en vue d’améliorer individuellement et/ou collectivement, directement ou indirectement, leurs conditions de vie, leur bien-être matériel et immatériel en prenant en compte simultanément et de manière systémique l’ensemble des dimensions du développement durable ».

Il s’agit, non pas d’un ensemble de coopératives, mutuelles, associations et fondations, telles qu’elles existent en Europe, mais d’une combinaison « épargne et partage » qui développera des activités économiques n’ayant pas le profit comme finalité unique, et, d’autre part, des activités d’insertion par l’économique, le micro-crédit solidaire, le commerce équitable et les structures qui œuvrent en faveur du développement durable.

Le projet RBE permettra de produire, de travailler, d’épargner, de consommer… autrement.

Penser et agir autrement et donner du sens à l’acte d’entreprendre

L’économie sociale et solidaire combine engagement social et initiative économique pour mettre la personne humaine au centre des activités et replacer l’économie dans son contexte : les activités économiques sont un moyen au service d’un projet sociétal.

rbe-projet

Les ressources du projet

La part prédominante des ressources seront liées à l’activité du RBE en microfinance. Voir, à ce sujet, la page “Crédit/Épargne”

Le reste des ressources provient de la vente de services à un prix de marché, la participation forfaitaire à des services rendus, la vente de services à des prix différenciés (tenant compte d’un certain nombre de critères), les produits des fêtes et des manifestations, etc.

Un mot rapide sur la Microfinance

La microfinance recouvre un ensemble de petits systèmes micro-financiers, nommés Institutions de Microfinance (IMF), aux ressources variables, dont l’objet est de rendre des services financiers, et notamment des crédits, aux plus démunis, à un prix de marché.

L’origine du concept du micro-crédit est réputée être la Gramen Bank, créée par Mohammed Yunus. A la question “quelles sont, selon vous, les conditions préalables à la création d’un système de microfinance, Mohammed Yunus a répondu : “Cultivate your own garden”.

Mais on peut trouver aussi l’origine du concept de microfinance, dans les fondements du mutualisme (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Crédit Coopératif, Raffeisen Kasse, Rabobank, Scottish Widow etc…). Relire, à ce sujet Frédéric Guillaume Raiffeisen, Proud’hon, Sorel, Charles Fourier, Louis Blanc et Louis Durand. Lire aussi Félix Jules Méline, qui est à l’origine des caisses locales de crédit agricole en France.

Les Services du RBE

Désormais les nouveaux services qui vous sont proposés par le RBE cherchent à la fois à vous conseiller efficacement en matière de produits financiers ou patrimoniaux en tant que tels, tout en vous proposant une gamme élargie de services à la famille et à la personne. Ce qui n’était qu’une réflexion au début des années 2 000 lorsque nous avons créé le RBE à Bruxelles est devenu un axe de développement stratégique, une plateforme stratégique de service social, solidaire et financier. Aujourd’hui, de nombreux services dits “pratiques”, utiles à la vie courante, vous sont proposés. Les plus visibles sont ceux labellisés “services à la personne” mais il y en a bien d’autres. Et ils varient d’une ville à l’autre, d’un réseau à un autre.

bs1_v1_02