Browsing the archives for the christianisme tag.

Une nouvelle catégorie d’intermédiaires financiers locaux à la base?

Microfinance

Face au capitalisme, les réactions musulmanes ont été variées: le “socialisme islamique” a eu ses partisans, mais nombre de musulmans pieux pensent aujourd’hui pouvoir concilier finance et religion grâce à des établissements fonctionnant selon les principes de l’islam.

Il en est de même pour les chrétiens.

saint_thomas_d_aquin1

Si l’Église admet le principe de la propriété privée, et par voie de conséquence, reconnaît à son détenteur le droit d’épargner et de prêter, droit de la personne humaine qui découle directement du décalogue, on sait qu’elle a condamné le principe de l’intérêt de l’argent, considéré comme un bien fongible, qui se consomme à l’usage.
Les Pères de l’Église, depuis les temps les plus anciens, ont toujours dénoncé l’usure, sans équivoque.

Saint Thomas d’Aquin, dans sa « Somme Théologique » (2.2, question 78) résume l’enseignement de l’Église sur le prêt à intérêt : « Il est écrit dans le livre de l’Exode (22, 25) : « Si tu prêtes de l’argent à quelqu’un de mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu ne l’accableras pas d’intérêts ».

Recevoir un intérêt pour l’usage de l’argent prêté est en soi injuste, car c’est faire payer ce qui n’existe pas ; ce qui constitue évidemment une inégalité contraire à la justice… c’est en quoi consiste l’usure. Et comme l’on est tenu de restituer les biens acquis injustement, de même l’on est tenu de restituer l’argent reçu à titre d’intérêt .

Comments Off on Une nouvelle catégorie d’intermédiaires financiers locaux à la base?